L. Bodiou et V. Mehl (éd.), Rouge sang. Crimes et sentiments en Grèce et à Rome, Paris, Les Belles Lettres, 2015

L. Bodiou et V. Mehl (éd.), Rouge sang. Crimes et sentiments en Grèce et à Rome, Paris, Les Belles Lettres, 2015

Capture d’écran 2016-04-04 à 17.10.33

Résumé de l’éditeur : 

L’imaginaire collectif contemporain perçoit l’Antiquité comme sanguinaire. Sur scène, dans l’arène, sur le champ de bataille ou dans les sanctuaires, le sang coule. Porteur de vie et de mort, il est autant souillure qu’élixir, il a quelque chose de mystérieux ; il coagule ou non, il pervertit ou soigne. Le sang, c’est celui que l’on transmet à ses fils, celui des liens familiaux qui déterminent l’appartenance à une lignée ou l’exclusion, c’est aussi le grand baromètre de la vie, celui des saisons du corps féminin ou qui sourd de la blessure du guerrier, l’un donne la vie, l’autre la reprend.
Ambivalent, impur et vital, mortifère et magique, le sang recèle tous les fantasmes et toutes les peurs de l’Antiquité. Mais la fascination et la répulsion qu’il exerce sur les Anciens nous sont-elles si étrangères ?

Lydie Bodiou est maître de conférences d’histoire ancienne à l’université de Poitiers. Véronique Mehl est maître de conférences d’histoire grecque à l’université Bretagne Sud. Elles travaillent ensemble sur l’histoire du corps, des sensibilités et de la perception. Elles ont déjà co-dirigé Odeurs antiques (2011) ; La religion des femmes en pays grec. Mythes, cultes et société (2008) et avec Myriam Soria, Corps outragés, corps saccagés de l’Antiquité au Moyen Âge (2011).

Des extraits peuvent être lus en ligne ici.

Sommaire : 

Entretien avec Françoise Héritier
Cartes

I. Voir rouge
Le sang au quotidien
Le champ d’horreur
Quand le sang fait spectacle
La vie en rouge

II. Le sang fait corps
Lectures physiologiques
Le sang comme élément classificatoire
Quand le sang dit la maladie
Soigner par le sang
Le bouleversement des humeurs
La couleur des sentiments
Coup de sang
Pâlir, blêmir…

III. Communauté de sang
Les liens du sang
De sang et de sperme
Faire communauté
Souder la communauté
La communauté en sang
Les pouvoirs du sang
Magie, sortilèges et mauvais présages
Communiquer avec le sang
Laver le sang impur
La naissance des fleurs
Du sang, de la peine, de la sueur et des larmes
Le modèle héroïque
Verser son sang pour sa patrie
À corps ouverts
Dommages collatéraux

IV. Les grands sanguinaires
Les dieux ont soif
La folie meurtrière
Femmes fatales
Cet autre si cruel
Le sang du pouvoir

Les auteurs du « Signet »
Pour aller plus loin
Sources
Suggestions bibliographiques
Index des auteurs et des œuvres


Pour commander sur le site de l’éditeur : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100576190

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s