L. Cavalier, F. Delrieux et M.-C. Ferries (dir.), Auguste et l’Asie mineure, Bordeaux, Ausonius, 2017.

L. Cavalier, F. Delrieux et M.-C. Ferries (dir.), Auguste et l’Asie mineure, Bordeaux, Ausonius, 2017.

Capture d_écran 2017-04-12 à 09.29.34

Présentation de l’éditeur :

« Si tu exiges deux fois l’impôt, alors donne-nous deux moissons ». Cette répartie cinglante d’Hybréas de Mylasa à Antoine illustre l’image d’une Asie saignée à blanc par l’administration de la République romaine, ses publicains avides, ses magistrats cupides et surtout par les pressions des armées des guerres civiles. La péninsule anatolienne, sans payer un tribut aussi lourd que la Macédoine et l’Achaïe, a beaucoup souffert des conflits qui ont opposé les Républicains et les Césariens puis les Triumvirs. À l’inverse, le principat d’Auguste est souvent représenté comme une ère de paix et de prospérité, parce qu’il impose une tutelle stable, une administration réorganisée et un nouvel écrin à la vie civique. À l’occasion du bimillénaire de la mort d’Auguste, il apparaissait nécessaire de tenter un bilan de l’avancée dans travaux dans les diverses disciplines scientifiques pour mieux cerner la portée historique de ce « saecuLum aureum » en Asie Mineure. À cette fin, il a été décidé de croiser sans cesse les points de vue : celui du prince qui désire asseoir son pouvoir dans une région longtemps dominée par ses adversaires vaincus et celui des provinciaux, attentifs à comprendre l’orientation que la politique de Rome est en train de prendre. Il nous est apparu également fructueux de confronter le regard que les historiens, les épigraphistes les archéologues et les numismates portaient sur le témoignage de leurs sources respectives.

Les publications Ausonius disposent d’autres ouvrages récents sur Auguste, notamment :

Sabine Luciani et Patricia Zuntow (dir.), Entre mots et marbre. Les métamorphoses d’Auguste, Bordeaux, 2016.


Le site de l’éditeur : http://ausoniuseditions.u-bordeaux-montaigne.fr/collections/scripta/antiqua

Publicités

Une réflexion sur “L. Cavalier, F. Delrieux et M.-C. Ferries (dir.), Auguste et l’Asie mineure, Bordeaux, Ausonius, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s