La colonne Trajane. Edition illustrée avec les photographies exécutées en 1862 pour Napoléon III

La colonne Trajane. Edition illustrée avec les photographies exécutées en 1862 pour Napoléon III

Capture d’écran 2015-12-17 à 20.26.20

Il est temps de terminer les derniers achats de Noël et les « beaux livres » sont comme d’habitude mis à l’honneur en cette fin d’année. Les éditions Picard  proposent une édition illustrée avec les photographies exécutées en 1862 pour Napoléon III.

Voici la fiche donnée par l’éditeur : 
 
La colonne Trajane, érigée à Rome par l’empereur Trajan, fut décorée d’une frise continue en bas-reliefs de 200 mètres de long enroulée en spirale jusqu’au sommet. Cette frise retrace les campagnes militaires romaines de Dacie et constitue un témoignage historique de premier plan. La colonne a suscité de nombreuses publications mais aucune ne l’a jamais montrée d’une telle manière.
Exécutés en 1862 sur ordre de Napoléon III, les moulages de la colonne et les 250 clichés sur verre qui en furent tirés demeurent, à ce jour, inédits. Ils ont un intérêt particulier non seulement pour l’histoire militaire et l’histoire de l’art antiques, mais aussi pour l’histoire de la photographie.
Ce projet d’édition intégrale commentée des clichées de 1862 vise à les rendre accessibles aux amateurs d’histoire antique et militaire, aux historiens de l’art, aux étudiants et au plus large public, afin de montrer les reliefs dans leur état d’il y a 150 ans (de nombreux détails ayant disparu), dans un grand format qui permette de présenter 60 doubles planches résultant d’une opération d’assemblage jamais réalisé des 250 clichés des moulages, scène par scène.
Cette publication constituera désormais l’édition de référence des images de la colonne Trajane, l’un des plus grands ensembles entièrement conservés de la sculpture antique. Des commentaires développés en offrent une compréhension détaillée à partir des recherches les plus récentes. Le rôle de Napoléon III et l’émergence de la photographie sont présentés par Hélène Chew, conservateur au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, où sont conservés les clichés.


La brochure en pdf : http://www.faton-beaux-livres.com/images/livre_pdf_pdt_4311.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s