Réouverture au public de six maisons à Pompéi

Réouverture au public de six maisons à Pompéi

 

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.38.29
Les travaux de restauration à Pompéi. Source : http://www.radiopuntonuovo.it/pompei-riecco-sei-domus-restaurate/
Capture d’écran 2015-12-24 à 11.44.17
Les travaux de restauration à Pompéi Source : http://foto.ilmattino.it/
Capture d’écran 2015-12-24 à 11.27.31
Les lieux nouvellement accessibles à Pompéi Source : http://foto.ilmattino.it/

Pompéi est un site archéologique incontournable qui accueille plus de 2,3 millions de touristes chaque année (2,6 millions en 2017). Après des années d’écroulement et de mauvaises nouvelles, Pompéi offre un nouveau visage. Tout le monde reste néanmoins encore choqué par la destruction de la maison des gladiateurs en 2010. Au-delà des aides étatiques, la commission européenne a débloqué 105 millions d’euros pour restaurer les domus les plus endommagées, mais aussi pour mettre en place un vrai système de maintenance et de surveillance. Il y en avait bien besoin ! En effet lorsque je suis allée il y a quelques années à Pompéi, je n’ai pas vu le moindre gardien et quasi aucune maison était ouverte. Or quand j’y suis retournée en août 2014, de nombreuses maisons avaient été restaurées et ouvertes au public et dans chacune de ces demeures des gardiens (apparemment surtout des jeunes étudiants) veillaient sur ces lieux.

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.18.00
Les travaux à Pompéi sont l’occasion de raconter au public les histoires de ces demeures. Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/

Pour Noël 2015, six nouvelles maisons d’exception restaurées vont être rouvertes au public dans le cadre du « Gran Progetto Pompei » soutenu par le ministre de la culture, Dario Franceschini. Cette réouverture sera officielle le 23 décembre et elle marque l’ère de la renaissance du site pompéien. Voici la liste des lieux en question :

  • La fullonica de Stephanus
  • La maison du cryptoportique
  • La maison de Paquius Proculus
  • La maison de l’éphèbe
  • La maison de Fabius Amandius
  • La maison des amants chastes

Tous ces lieux sont très célèbres.

  • La fullonica de Stephanus

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.22.32
La fullonica de Stephanus. Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956
Capture d’écran 2015-12-24 à 11.23.55
Fullonica de Staphanus restaurée avec le parcours des visiteurs. Source : http://foto.ilmattino.it/
Capture d’écran 2015-12-24 à 11.19.03
Fullonica de Stephanus restaurée avec le parcours des visiteurs. Source : http://foto.ilmattino.it/
Capture d’écran 2015-12-24 à 11.29.34
Source : http://foto.ilmattino.it/
maisonstep
La maison de Stephanus. © Patricia Carles

Le terme de fullonica désigne à la fois l’art de la foulonnerie, mais aussi le lieu où la laine était foulée. L’industrie lainière était particulièrement fleurissante à Pompéi, grâce aux nombreux élévages de moutons à proximité.

La fullonica de l’affranchi Stephanus est très connue, car elle est la mieux conservée de Pompéi (la cité antique en comptait quatre). A l’origine, il s’agissait d’une habitation qui a ensuite été transformée. On peut encore aisément reconnaître l’atrium à toit plat et le tablinum. Des aménagements ont donc été faits pour accueillir une foulonnerie, par exemple l’impluuium est devenu une grande cuve et l’accès à une des chambres a été supprimé.

Cet atelier ne présente pas moins de cinq cuves de foulage, de quatre bassins et de grands étendoirs à l’étage.

Capture d’écran 2015-12-20 à 14.04.51
Fullonica de Stephanus © Obra Social Fundación « laCaixa » / Flickr
Capture d’écran 2015-12-20 à 11.27.28
Le bassin de la teinturerie. Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956
fullonicaetendoir
Les étendoirs de la foulonnerie de Stephanus. © Patricia Carles
Capture d’écran 2015-12-20 à 14.15.37
Foulonnerie de Stéphanus. Source : http://rozsavolgyi.free.fr/cours/civilisations/pompei/p5.htm

1 : entrée et chambre de presse ; 2 : laverie ; 3 : resserrage de la trame ; 4 : cardage ; 5 : salle de tonte ; 6 : toilettes / A, B et C : cuves de lavage.

Rappelons aussi qu’un des « ingrédients » nécessaires dans une foulonnerie était l’urine qui était recueillie à l’aide de grands pots placés dans la rue près de la porte… On en retrouvait également dans d’autres endroits stratégiques dans la ville, y compris à l’angle des rues. L’empereur Vespasien (69-79) avait d’ailleurs établi une taxe sur ces urinoirs publics et leur contenu…

Capture d’écran 2015-12-20 à 14.21.04
Reconstitution de la fullonica de Stephanus

Capture d’écran 2015-12-20 à 14.21.13

La foulonnerie de Stéphanus a été découverte en 1911 et les battants de la porte d’entrée étaient encore fermés. Seule une porte sur le côté était ouverte. Un corps a été retrouvé : la personne devait serrer contre elle une bourse avec 1089 sesterces et 2 as. Nul ne sait s’il s’agissait de la dernière recette de la foulonnerie ou d’un pillard qui en profitait pour voler dans le quartier.

Pour terminer, une vidéo sur cette foulonnerie : https://www.youtube.com/watch?v=Xmf1tXz6Y6E#action=share

  • La maison du cryptoportique

Capture d’écran 2015-12-20 à 14.42.34

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.27.52
Le vaste atrium de la maison du cryptoportique. Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956
Capture d’écran 2015-12-20 à 15.52.57
Triclinium de la maison du cryptoportique Source : http://pompeii.ru/casa/triclinium.htm

La restauration s’élève à 560 000 euros. Le grand intérêt de cette demeure est de disposer d’un grand couloir souterrain éclairé par des soupiraux et surmonté d’une voûte en berceau. Ce passage a donné son nom à la domus dite « Maison du cryptoportique ».

Lors de la découverte, 18 corps de femmes et d’enfants furent retrouvés à l’intérieur de la maison. De belles fresques dorénavant conservées au Musée archéologique de Naples ont été prélevées, dont celle présentée ci-dessous :

cryptoportpinaxcharon
Fresque du IIe style découverte dans la maison du cryptoportique à Pompéi.

L’interprétation de cette fresque a fait couler beaucoup d’encre. La fresque prend la forme d’un pinax aux volets ouverts, comme si c’était une porte ouverte sur les Enfers eux-mêmes. A droite le guide Charon est aisément reconnaissable à sa barque qui sert à traverser le Styx. Le personnage sur le trône serait Hadès/Pluton, mais qui est étrangement représenté avec les vêtements traditionnels des philosophes. A ses côtés, la femme en vert serait Perséphone/Proserpine et celle en jaune sa mère : Déméter/Cérès venue récupérer sa fille.

  • La maison de Paquius Proculus

Elle est située dans la fameuse rue de l’abondance et fait partie des demeures les plus richement décorées de la cité. On y pénétrait par une large entrée avec une mosaïque au sol célèbre : un chien montant la garde.

chien01
La mosaïque de l’entrée de la maison de Paquius Proculus. Source : http://locipompeiani.free.fr/pages/paquiusproculuschien.html

Capture d’écran 2015-12-20 à 15.24.18

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.22.50
L’atrium de la domus de Paquius Proculus. Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956

Quand on voit la beauté de l’atrium de cette maison, j’ose espérer que les touristes ne vont pas piétiner les mosaïques et qu’un système permet de ne pas abîmer le sol, mais je n’y crois guère… L’atrium toscan dispose d’une mosaïque singulière qui imite un plafond à caissons. Le détail est poussé à l’extrême, car chaque caisson dispose d’un motif différent ; le tout montrant la prospérité.

La demeure a été découverte en 1868 et le propriétaire a été identifié grâce à une inscription (aujourd’hui disparue) en lettres rouges sur le mur de son prothyrum : PROCVLE FRONTONI / TVO OFFICIVM COMMODA. «Proculus, rends service à ton ami Fronton». Comme deux personnages s’appelant Proculus étaient connus à Pompéi, il fallut attendre la découverte d’un mot gravé sur une colonne de l’atrium (Paquia). La maison appartenait donc à un citoyen romain P. Paquius Proculus qui était un homme politique de premier plan, puisqu’il fut duumvir de la cité (P. Paquium Proculum ii vir. i. d. d. r. p. universi Pompeiani fecerunt).

Bien-sûr l’oeuvre la plus célèbre est le portrait de Paquius Proculus et de sa femme qui est dorénavant conservé dans les collections du Musée archéologique de Naples.

800px-Meister_des_Porträts_des_Paquius_Proculus_001

Capture d’écran 2015-12-24 à 11.51.26

  • La maison de l’éphèbe

Elle s’appelle ainsi grâce à la découverte d’une sublime statue d’éphèbe en 1925.

ph20_15.sized
Ephèbe découvert dans la maison qui portera son nom. Crédits photo : Pompeii photo archive neg. C1421
Capture d’écran 2015-12-20 à 15.54.31
Maison de l’éphèbe Source : http://pompeii.ru/casa/triclinium.htm
ph20_17.sized
Laraire de la maison de l’éphèbe à Pompéi © P. Allison, 1988

Une fresque du laraire (dorénavant conservée au Musée de Naples) a suscité une belle polémique, puisque le botaniste italien Domenico Casella a cru identifier un ananas en 1950. Or c’est un fruit originaire d’Amérique…  Des études plus récentes ont permis de montrer qu’il s’agissait en fait d’un cône d’un pin parasol.

Capture d’écran 2015-12-20 à 15.42.51

  • La maison de Fabius Amandius

Plus méconnue, elle fut excavée en 1911 puis dans les années 20 et se trouve aussi le long de la rue de l’abondance.

Capture d’écran 2015-12-20 à 16.00.13

Capture d’écran 2015-12-20 à 16.03.06
Photographie de 1964 de Stanley A. Jashemski avec l’atrium.
Capture d’écran 2015-12-24 à 12.01.49
Restauration de la maison de Fabius Amandius. Source : http://foto.ilmattino.it/

Certaines fresques du IVe style sont assez connnues, surtout celles qui montrent des jardins. Elles ont d’ailleurs souvent été comparées à celles de la maison de Livie, l’épouse de l’empereur Auguste.

Capture d’écran 2015-12-20 à 16.06.13
Fresque représentant un jardin dans la maison de Fabius Amandius à Pompéi. Source : photo de Stanley A. Jashemski en 1964.
Capture d’écran 2015-12-20 à 16.07.57
Photo de 1959 prise par Stanley A. Jashemski.
  • La maison des amants chastes

La zone sud de l’insula 12 de la région IX a été excavée récemment. En 1987, un ensemble de demeures a été retrouvé et prit le terme générique de « maison des amants chastes » à cause de la découverte d’une fresque où un couple s’embrasse tendrement lors d’un banquet.

am9
Fresque qui a donné son nom à la maison des amants chastes. Source : http://www.telefonica.me.uk/amants.htm

Il y a en fait plusieurs maisons qui donnent sur la rue de l’abondance, mais aussi une boulangerie et une maison qui donne sur une autre rue. La photo ci-dessous montre encore les stigmates de l’éruption du Vésuve en 79 ap. J.-C.

Capture d’écran 2015-12-20 à 16.12.09
Maison des chastes amants. © Stéphane Compoint

 

Capture d’écran 2015-12-20 à 11.28.12
Source : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956

Sources : http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/12/18/news/pompei_e_l_era_della_rinascita_restaurate_sei_domus_apertura_con_franceschini-129739345/#gallery-slider=129739956

http://foto.ilmattino.it/italia/pompei_ecco_le_domus_restaurate_newfotosud_di_laurenzio-1443165.html?idArticolo=

Pour en savoir plus sur la foulonnerie de Stephanus : http://rozsavolgyi.free.fr/cours/civilisations/pompei/p5.htm

La maison de Paquius Proculus : http://www.mediterranees.net/voyageurs/pompeia/chapitre_8/Maison_Paquius.html

 

Publicités

9 réflexions sur “Réouverture au public de six maisons à Pompéi

  1. C’est magnifique d’ouvrir des maisons au public à Pompéi, ce serait encore plus magnifique de trouver les moyens de conserver ce qui est déja ouvert, d’assurer une meilleure surveillance du site, encore trop pillé et détruit par la surfréquentation. La conservation des ruines non couvertes et insuffisamment contrôlées est un vrai drame…

    Aimé par 1 personne

  2. C’est magnifique d’ouvrir des maisons de Pompéi et d’augmenter la partie visitable. ce serait encore plus magnifique de pouvoir assurer la conservation de ce qui est sorti des lapilli, par une politique de couverture, d’évacuation des eaux, de consolidation des structures et des épidermes, et de surveillance des visiteurs, qui la
    grignotent en emportant des souvenirs…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s